• 14/5/2018


    LA JUSTE ROUTE, de Ferenc Török, 2017

    Le film se décline dans un noir et blanc superbe!
    Sa brièveté renforce sa force.
    Nous pensons partir sur une piste, et puis le scénario nous embarque ailleurs.
    Cela se passe à la fin de la guerre 1939-45 dans un petit village.
    Des personnages étranges arrivent, et nous ne savons pas s'ils ont un compte à régler avec les villageois ou si ils viennent pour une autre mission.
    Le film fonctionne par supputations, par ellipses ...
    Néanmoins ce n'est pas une oeuvre difficile.
    Totalement inédit dans la région, LA JUSTE ROUTE mérite votre attention. 
    C'est l'un des films les plus maîtrisés des derniers mois !

    LES DESTINEES D'ASHER, de Matan Yair, 2018

    Le film a été présenté à Cannes en 2017.

    Asher,17 ans, a toujours été un élève perturbateur et agité.
    Il est aussi très impulsif.
    Alors que son père le voit comme le successeur naturel de l'entreprise familiale d’échafaudage, Asher trouve en Rami, son professeur de littérature, un autre modèle masculin ...

    Ce film, le premier du réalisateur, est en grande partie autobiographique,a des accents de sincérité qui nous touchent particulièrement !

    Nous assistons, depuis plusieurs années, à un renouveau du cinéma israélien, dont ce film fait pleinement partie.

     

     

      

     


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 7/5/2018 

     

    GASPARD VA AU MARIAGEd'Antony Cordier, 2017

    Gaspard, 25 ans, revient dans sa famille, qu'il a quittée il y a longtemps ...I
    Il revient pour le remariage de son père, un personnage fantasque !
    Celui-ci gère un zoo, avec son autre fils, sa fille, une jeune femme originale et sa future femme.

    Au cours de son voyage pour rejoindre sa famille Gaspard a rencontré une fille, elle aussi imprévisible, dont il va s' enticher !

    Tout se beau monde rassemblé va vivre quelques jours remplis de rebondissements.

    Le scénario sort totalement des sentiers battus !!! Les acteurs sont tous excellents et la comédie respire le bonheur.
    Ce film est un bain de jouvence.

     

     

     


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 30/4/2018 

    MAKALA, d' EMMANUEL GRAS, 2017

    Ce très beau film français a été révélé, à Cannes, l'an dernier, au cours de la semaine de la critique.

    Nous suivons la vie d'un pauvre bougre qui, pour améliorer le sort de sa famille, se rend à la ville voisine, pour vendre son charbon de bois, qu'il a patiemment accumulé, suite à l'abattage d'arbres dans la forêt.
    Il va accomplir son périple grâce à un vélo sur lequel il charge ses sacs de charbon de bois.
    Il parcourt ainsi 50 kilomètres pour rejoindre la ville la plus proche.

    Nous n'en dirons pas plus...

    Le film mérite vraiment votre attention et votre soutien !

     

     

     


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 23/4/2018

    la grille des programmes à venir est désormais dans le menu nos programmes / à venir, en cliquant ci-dessus 

    LE PORTRAIT INTERDIT, de CHARLES DE MEAUX, 2017

    Le réalisateur fait revivre un épisode méconnu des rapports entre la Chine et l Occident, celui des jésuites, peintres et savants, qui mirent leurs talents au service de la dynastie mandchoue du 18ème siècle, avec le secret espoir de la convertir au christianisme.
    Le film fait penser à EPOUSES ET CONCUBINES.
    C'est dans le cadre d'une co- production franco-chinoise que nous retrouvons MELVIL  POUPAUD, qui nous étonne, lorqu 'il parle en mandarin !

    EN ATTENDANT LES HIRONDELLES, de KARIM MOUSSAOUI, 2017

    Premier long métrage de l'auteur, EN ATTENDANT LES HIRONDELLES s'inscrit dans la lignée d'un jeune cinéma algérien partagé entre discret nihilisme social et impétueux désir de changement.
    Trois histoires se relaient ici au hasard des trajectoires des personnages en crise.
    MOUSSAOUI suit des personnages de bourgeois, menacés d ' asphyxie ...
    Un peu comme dans les BIENHEUREUX que nous vous proposerons plus tard.
    Si on évoque aussi un beau film, sorti il y a 2 ans, " DANS MA TÈTE UN ROND POINT ", nous pouvons réellement parler d'un renouveau du cinéma algérien !

     

      


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire

  • 9/4/2018 

     3 films pour cette semaine patrimoine BUNUEL

    LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE, 1972

    Les époux Thévenot, accompagnés de Florence, sœur cadette de madame et de l'ambassadeur de la République de Miranda viennent dîner chez les Sénéchal.
    La maîtresse de maison avoue sa surprise : le repas était prévu le lendemain.

    Finalement, tout le monde se retrouvera, dans une auberge huppée.
    L'ambiance insolite du lieu va apporter bien des surprises aux convives !

    BUNUEL, entouré d'une troupe d'acteurs extraordinaires ( FERNANDO REY, DELPHINE SEYRIG, BULLE OGIER ...) dynamite la société bourgeoise, corsetée dans ses principes immuables !

     

    LE FANTOME DE LA LIBERTE,  1974

    LE FANTOME DE LA LIBERTE se présente comme une suite de séquences avortées juxtaposées, sur le mode de la rencontre fortuite.
    Les personnages quittent l'écran au moment où se tissent une intrigue ou un élément de suspense.

    BUNUEL revient aux sources du surréalisme,dans un film où l'influence de JEAN-CLAUDE CARRIERE est capitale, comme dans plusieurs films de la fin de sa carrière française ...

    A voir et à revoir !

     

    CET OBSCUR OBJET DU DESIR, 1977

    Dernier film du maître, CET OBSCUR OBJET DU DESIR peut être considéré comme un condensé des obsessions de LUIS BUNUEL : amour dévastateur, haine des forces de répression,  désir libérateur, sentiment anticlérical, etc. etc.

    C'est le film des adieux, qui révèle au grand public CAROLE BOUQUET et ANGELINA MOLINA.

    A noter que le roman, qui a donné naissance au film " La femme et le pantin " de PIERRE LOUYS, avait déjà plusieurs fois été adapté au cinéma, entre autres par JULIEN DUVIVIER, en 1958, avec BRIGITTE BARDOT, dans le rôle-titre ! 






     

     




     

     

     

      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 2/4/2018


    APRES L' OMBRE,
     de STEPHANE MERCURIO, 2017

    venue de la réalisatrice, le 7 avril, 20 heures

    STEPHANE MERCURIO
     avait réalisé, il y a quelques années, un très beau documentaire " A COTE " , sur les femmes de détenus, qui venaient rendre visite à leur mari, leur compagnon, leur frère, leur père en prison.
    Elle nous revient, avec ce film, sur la vie après la prison ...

    Ici, un metteur en scène monte un spectacle, avec d'anciens détenus à de longues  peines.
    Dans le temps suspendu des répétitions, on voit se transformer tous ces hommes, y compris le metteur en scène.
    APRES L'OMBRE raconte la détention, la façon dont elle marque ces hommes et ces femmes.
    Le film parle aussi d un voyage, celui qui va permettre à cette parole inconcevable de jaillir de l'ombre, pour traverser les murs.

    BANGKOK NITES, de KATSUYA TOMITA, 2017

    Nous sommes à Bangkok, mégapole en perpétuelle expansion.
    En son cœur, la rue Thaniya, quartier rouge destiné à la clientèle japonaise, Luck en est une des reines ...
    Un jour, elle retrouve Ozawa, ancien client et amant, qui vivote dans une chambre modeste des bas quartier...
    Le colonialisme va resurgir, dans la vie des deux anciens amants ...

     

      


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 26/3/2018

    EDITEUR, de PAUL OTCHAKOVSKY - LAURENS, 2017


    Pourquoi les uns écrivent et pourquoi d'autres les éditent ? Qu'est - ce qui pousse les uns à confier le plus cher d' eux - mêmes, le plus intime, à d'autres qui vont s'en emparer au prétexte de les faire connaître ?

    L' éditeur de P.O.L ( pour PAUL OTCHAKOVSKY- LAURENS ) se livre à nous, dix ans après son premier film "SABLE SUR SARTHE, SARTHE".
    Il est décédé le 2 janvier, dans un accident de voiture...

    GRANDEUR ET DÉCADENCE D'UN PETIT COMMERCE DE CINÉMA, de JEAN - LUC GODARD, 1986

    Le film date de 1986 et est, au départ, un téléfilm, destiné au petit écran.
    C'est du GODARD, dans toute sa splendeur !

    Il détourne un roman policier de JAMES HADLEY CHASE, tout en en gardant les éléments nécessaires du genre polar.
    Menaces, détournements d'argent, morts violentes ou pas, rien ne manque.

    Mais GODARD a l'art de nous perdre pour mieux se retrouver dans un cinéma qu’il affectionne !

    Voilà presque 60 ans que le maître nous régale de ses films dits " normaux " ( À BOUT DE SOUFFLE, PIERROT LE FOU, LE MEPRIS ...), de ses œuvres iconoclastes et de ses trouvailles, certes plus rares, mais tout aussi percutantes (NOTRE MUSIQUE, ADIEU AU LANGAGE, LE MONDE DES IMAGES son dernier film, sans doute à Cannes en mai prochain ).

    semaine du 28 mars : ÉDITEUR et GRANDEUR ET DÉCADENCE d'un petit commerce de cinéma

     

     
      

    semaine du 28 mars : ÉDITEUR et GRANDEUR ET DÉCADENCE d'un petit commerce de cinéma


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 19/3/2018

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    semaine du 21 mars : SEULE SUR LA PLAGE LA NUIT

     

    SEULE SUR LA PLAGE LA NUIT,
    de HONG SON SOO, 2017

    Le grand réalisateur coréen du Sud nous revient, avec un nouveau film, primé à Berlin, à la Berlinale, en février 2017.
    En une année, HSS, comme on l'appelle familièrement, a tourné quatre films !
    Le prochain ( LA CAMERA DE CLAIRE, avec ISABELLE HUPERT ), arrivera sur nos écrans en mars.

    Le film offre un plan superbe où, agenouillée aux abords d’un pont en bois, la jeune héroïne fait le vœu solennel de "mener une vie qui lui ressemble".

    Le film est intrigant, passionnant, et si, comme toujours chez HONG SON SOO, on pense à ROHMER, nous évoquerons aussi RESNAIS, surtout dans les scènes où nous sommes à la frontière du rêve et de la réalité.

     

     
     

     

    semaine du 31 janvier : CORPS ET ÂME

     

    CORPS ET ÂME, de ILDIKO ENYEDI, 2017

    Ours d'Or à Berlin

    Toutes les séances, toute la semaine

    Film étrange, envoûtant...

    Une jeune femme est recrutée comme agent de qualité dans un abattoir.
    Le directeur est un homme introverti, infirme, qui est tout de suite attiré par cette femme au comportement bizarre, à l'attitude rigide.
    Les deux personnages fantasment l'un sur l'autre, l'un et l'autre s'attirent, sans se l'avouer.
    A la fin du film, nous assistons à un retournement imprévu...

    L'un des grands films de 2017.
    Renaissance d'une cinéaste, naguère CAMERA D'OR à CANNES pour un superbe film en noir et blanc, MON 20ème SIECLE.


      


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

    cliquer sur l'affiche pour voir la bande-annonce

     

    Semaine Patrimoine du 14 mars : BUSTER KEATON

     

    Semaine Patrimoine du 14 mars : BUSTER KEATON

    Semaine Patrimoine du 14 mars : BUSTER KEATON

     
     

    LE MECANO DE LA GENERALE : 1927

    En 1963, c’est le seul long métrage de BUSTER KEATON, qui a une exploitation commerciale.
    Il faut dire que très longtemps, BUSTER KEATON a été dans l'ombre de CHARLIE CHAPLIN !
    L’action du MECANO DE LA GENERALE se situe pendant la guerre de Sécession.
    Le comique du MECANO DE LA GENERALE n’est jamais burlesque, encore moins grotesque ou trivial.
    Nous sommes avec Johnny dans son équipée et nous rions dans sa foulée, jamais distancés, emmenés par lui.
    Le comique de KEATON éclate de santé !

    LES FIANCEES EN FOLIE : 1925

    Le point de départ est classique : un jeune homme doit pour hériter d’une forte somme trouver femme dans un délai donné.
    Bien sûr, Buster est déjà amoureux, mais sans résultat, d 'une délicieuse enfant. 
    La fiancée finalement acceptera l’offre de Buster.
    Mais de nombreuses péripéties viendront émailler l’aventure des 2 tourtereaux !

     

    CADET d ' EAU DOUCE : 1928

    Le film est très célèbre, surtout pour une scène de tempête inénarrable !
    C'est même à un véritable cyclone, auquel nous assistons.
    Séries de gags.
    Les malades s'enfuient de l'hôpital, l’hôpital, lui-même s’envole.
    Buster se retrouve seul sur un lit, avance contre le vent, etc., etc...

    MONTE LÀ-DESSUS : 1923, de HAROLD LlYOD

    C'est le metteur en scène le plus célèbre, avec KEATON et CHAPLIN, dans le domaine du cinéma comique.

    Un garçon arrive à LOS ANGELES, pour faire fortune et épouser celle qu’il aime.
    La scène la plus connue de tout le cinéma d’HAROLD LlYOD, et l’une des plus réputées de tout le cinéma, est celle où le personnage principal est suspendu aux aiguilles d’une horloge sur un immeuble...






      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 5/3/2018

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

    TARLOO, le berger tibétain,  de PEMA TSEDEN , 2015

    Tharlo est un berger tibétain, qui mène une existence paisible dans la montagne, éloigné des réalités du monde.
    À l’aune de ses quarante ans il est convoqué par les autorités locales.
    Tout le monde doit posséder une carte d’identité.
    Pour la première fois, Tharlo descend en ville.

    Sa découverte du monde urbain, sa rencontre avec une jeune coiffeuse, vont bouleverser son existence...

    L'INSULTE, de ZIAD DOUEIRI, 2018

    Les films libanais sont rares, très rares !

    Ici, c’est un banal incident qui va tourner en affaire d’État !
    D’un mot en vient un autre, les protagonistes en viennent rapidement aux mains.
    Le procès tourne au pugilat.
    Les acteurs sont époustouflants ; dans ce conflit entre un Palestinien et un Chrétien, le réalisateur ne prend pas parti.

    Le film est captivant et nous tient en haleine jusqu’à ses dernières scènes, que nous laissons découvrir !

     

    semaine du 7 mars :

     

      

    semaine du 7 mars :


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 26/2/2018

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

    NI JUGE NI SOUMISE ,  de JEAN LIBON et YVES HINANT, 2017

    Les deux réalisateurs viennent de STRIP - TEASE, la célèbre émission- documentaire de FR3 ...

    Pendant trois ans les réalisateurs ont suivi à Bruxelles la juge Anne Gruwez au cours d’enquêtes criminelles, d’auditions, de visites de scènes de crime.

    Les membres du bureau qui ont visionné le film en avant - première ont été enthousiastes !

    les fantômes d'Ismaël ,  de ARNAUD DESPLECHIN, 2017
    version longue

    A Cannes, le film d ' ARNAUD DESPLECHIN a fait l'ouverture du festival cette année. 
    Il existe deux versions du film, et à Aix-les-Bains a été, en mai, présentée la version courte. 
    ARNAUD DESPLECHIN, l'un des plus grands cinéastes français contemporains, nous revient avec un film virevoltant, dont le thème principal, pour paraphraser TRUFFAUT, serait " l 'homme qui aime les femmes ". 

    Au dire des critiques admirateurs du cinéaste, la version longue du film est la "vraie" version...

    avec CinéFilAix semaine du 27 décembre :  ICE MOTHER continue, LES FANTOMES D'ISMAEL revient

     


      

    semaine du 28 février : avec CinéFilAix semaine du 27 décembre :  LES FANTOMES D'ISMAEL revient _ NI JUGE NI SOUMISE arrive !


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 19/2/2018 Message N° 104

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    LES LAURIERS-ROSES ROUGES, de RUBAIYAT HOSSAIN, 2017

    RUBAIYAT HOSSAIN, cinéaste du BANGLADESH est un héritier du grand SATYAJIT RAY ( LA GRANDE VILLE, CHARULATA...). 
    C'est un cinéaste féministe, qui montre les bouleversements de la ville de Dacca et traduit l'énergie qui se déploie dans la société.

    Rien n 'est acquis pour les femmes dans la société hindoue, de nos jours. 
    L'héroïne est considérée comme trop vieille à 30 ans, par un metteur en scène, pour l'un de ses rôles ! 
    Le mari de l'actrice, lui, souhaite confiner son épouse dans un statut de femme au foyer ...

    Si on ajoute que le film traite aussi de l'exploitation des plus pauvres, nous comprendrons que nous sommes devant un film féministe et d'avant- garde !

    LES LAURIERS- ROSES ROUGES dessine avec talent le beau et complexe portrait d'une femme moderne.

    Ce n'est pas tous les jours que nous avons l'occasion de voir un beau film du BANGLADESH.

     

    BRAGUINO, de CLEMENT COGITORE, 2017

    Deux familles : les Braguine et les Kiline.
    Elles vivent en autarcie, selon leurs propres règles et principes.
    Les deux familles refusent de se parler.
    Sur une île du fleuve, une autre communauté se construit : celle des enfants, libre, imprévisible et farouche.

    Le réalisateur, CLEMENT COGITORE, avait fait sensation, il y a quelques années avec, déjà, un film atypique, présenté à la Semaine de la Critique à CANNES, " NI LE CIEL , NI LA TERRE ".

     

    semaine du 21 février : LES LAURIERS-ROSES ROUGES & BRAGUINO

     


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 12/2/2018 Message N° 103 (rectificatif)

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     cliquer sur l'affiche pour accéder à la bande-annonce

    ISOLA
    Le film faisait partie de la sélection de l'ACID, au festival de Cannes .

    L'ACID, dont la première sélection de 9 films, à Cannes, date de 1992, est une association de cinéastes, qui choisit ses films qui, souvent, cherchent un distributeur.
    Le label " sélectionné au festival de Cannes "  vaut passeport et, pendant le festival, ou juste après, les films trouvent un distributeur, qui permet une sortie en salle.

    Nombre de cinéastes ont vu leur carrière lancée grâce à leur sélection à Cannes, par l'ACID.
    Le plus célèbre d'entre eux est LUCAS BELVAUX. Mais certains ont aussi été relancés aussi grâce à l'ACID : ALAIN CAVALIER est de ceux - là.

    Cette semaine, avec le soutien de l"ACID, nous aurons l'honneur et la joie de la présence de l'actrice principale du film ISOLAYLIN YANG, le vendredi 16 février à 20 heures.

    semaine du 14 février : LA FIANCÉE DU DÉSERT

     

    LA FIANCÉE DU DÉSERT

    film de CECILIA  ATAN et VALERIA PIVATO, 2017

    Un Certain Regard, Cannes 2017, Sélection Officielle

    Teresa, 54 ans, a toujours travaillé pour la même famille, jusqu' au jour où elle est contrainte de partir loin de Buenos Aires.
    Elle effectue un long voyage en autocar.
    La disparition de l'un de ses bagages va l’entraîner sur des pistes et vers une rencontre improbable, pleine de surprises ...

    Beau film, tendre et émouvant.
    Comédie romantique, pleine d'espoir !

    ISOLA, 
    film de Fabianny Deschamps, 2017


    Sur une île perdue entre deux mondes, Dai, une jeune chinoise, survit seule dans une grotte en attendant l’enfant qui arrondit chaque jour un peu plus son ventre.
    Dans le port agité chaque jour par l’arrivée de centaines de migrants, elle cherche inlassablement le visage de l’homme qu’elle aime, son mari. Un soir, alors que l’île gronde, le voeu de Dai sera peut-être exaucé...




      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 5/2/2018 Message N° 102

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 
    ATTENTION CAR LES HORAIRES ONT CHANGE

     

    EX LIBRIS : THE NEW YORK PUBLIC LIBRARY, de FREDERICK WISEMAN, 2017

    L'auteur investit une grande institution du savoir et la révèle comme un lieu d'apprentissage, d'accueil et d'échange.

    Comme à son habitude, le grand, très grand documentariste américain( 87 ans ! ), décortique une grande institution et nous livre ses plus subtils rouages.

    C'est subtil, fouillé, approfondi, pédagogique, instructif ...
    Du grand, du très grand art !

     

    MEMOIRES D'UN CONDAMNE, de SYLVESTRE MAINZER, 2017

    Le Havre, début du 20 ème siècle.
    Le film met en parallèle les luttes d'hier et d’aujourd’hui. 
    Archives et témoignages forment la trame de l'œuvre.
    Le portrait de la ville portuaire est attachant, loin des clichés ...
    L'affaire DREYFUS n'est pas loin ( historiquement, et dans sa thématique ).
    Grave erreur judiciaire, l'affaire Durand n'avait laissée aucune trace.

    La réalisatrice part à la recherche de cette mémoire oubliée ...

    SYLVESTRE MAINZER, la réalisatrice, sera parmi nous, le mercredi 7 février à 19h30, pour la projection de son film.

     

     

     


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 29/1/2018 Message N° 101

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    semaine du 31 janvier : CORPS ET ÂME

     

    CORPS ET ÂMEde ILDIKO ENYEDI, 2017

    Ours d'Or à Berlin

    Toutes les séances, toute la semaine

    Film étrange, envoûtant...

    Une jeune femme est recrutée comme agent de qualité dans un abattoir.
    Le directeur est un homme introverti, infirme, qui est tout de suite attiré par cette femme au comportement bizarre, à l'attitude rigide.
    Les deux personnages fantasment l'un sur l'autre, l'un et l'autre s'attirent, sans se l'avouer.
    A la fin du film, nous assistons à un retournement imprévu...

    L'un des grands films de 2017.
    Renaissance d'une cinéaste, naguère CAMERA D'OR à CANNES pour un superbe film en noir et blanc, MON 20ème SIECLE.


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 22/1/2018 Message N° 100

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    LE RIRE DE MADAME LIN,  de ZHANG TAO , 2017

    Dans un village du Shandong, une vieille paysanne tombe. 
    Ses enfants en profitent pour vouloir la placer en maison de retraite. 
    Elle va échouer de maison en maison, en attendant qu ' une place se libère, aucun de ses enfants ne voulant la garder. 
    Sa santé se détériore...

    Le 24 janvier, nous recevons le producteur du film, avec le soutien de l'ACID ! Ce jour-là , séance à 19h30.

    Séances : mercredi, vendredi et dimanche

     une interview de Zhang Tao, à propos de son film Le rire de madame Lin ( Last Laugh en anglais )

     LES CONQUERANTES, de PETRA BIONDINA VOLPE , 2016

    En Suisse, la révolution sexuelle n'a pas atteint un petit village de montagne...
    Mais, à l'approche d'un référendum sur le droit de vote des femmes, celles ci veulent s'émanciper ! 
    Même, parmi les plus récalcitrantes, elles s'organisent pour prendre leur destin en main.

    Comédie, film drôle, qui nous fait réfléchir dans la bonne humeur !!!

    Séances : jeudi, samedi, lundi et mardi 

     

    Semaine du 24 janvier : LE RIRE DE MADAME LIN & LES CONQUERANTES

     

    Semaine du 24 janvier : LE RIRE DE MADAME LIN & LES CONQUERANTES

     


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 15/1/2018 Message N° 99

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

    LE MIRACLE DE BERNE,  de SÖNKE WORKMAN , 2003

    Le film tire son titre de l'épopée de l'équipe de football allemande, au cours de la coupe du monde 1954, en Suisse.
    Tout le monde s 'attendait à voir l'équipe de Hongrie remporter le trophée, forte de tous ses joueurs d'exception...
    C'était sans compter sur l'équipe d'Outre-Rhin qui, à la surprise générale, battit la Hongrie en finale, symbole de la renaissance germanique !

    Mais le film n'est pas vraiment sur le football : en effet, c 'est aussi et surtout l'histoire d'une famille, dont le père, prisonnier de guerre en Union Soviétique, revient chez lui, après 9 ans de captivité... Le film est intéressant à plus d'un titre.
    C'est une rareté, à ne pas manquer !

    Séances : mercredi, vendredi et samedi

    NOS PATRIOTES, de Gabriel LEBORNIN, 2017

    Le film est tiré d'un livre d'un écrivain guinéen francophone.
    Il raconte  l'histoire d'un jeune tirailleur sénégalais de l'armée française, qui, après la défaite de 1940 est fait prisonnier. Après de nombreuses péripéties, il parvient à s'échapper d'Allemagne et se cache dans les Vosges. Secouru, il participe à la création d'un réseau de résistance. Le héros fut exécuté par les nazis en 1943 et décoré de la médaille de la Résistance, à titre posthume ...en 2003 ! 

    Séances : jeudi, dimanche, lundi et mardi 

    SEMAINE DU 17 JANVIER / LE MIRACLE DE BERNE et NOS PATRIOTES

     

    SEMAINE DU 17 JANVIER / LE MIRACLE DE BERNE et NOS PATRIOTES

     


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 8/1/2018 Message N° 98

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

    3 films pour cette semaine patrimoine, avec le soutien de Splendor Films et de L' ADRC : 

    BAMCHADE POURVALI, historien du cinéma iranien, sera parmi nous le 12 janvier, à partir de 18h30 pour nous parler spécialement du COUREUR et de LEILA.

    les deux films projetés lors de l'intervention de l'historien du cinéma iranien BANCHADE POURVALI le 12 janvier ( Le Coureur et Leila ) seront au tarif suivant :

    pour les adhérents : 1 film 6,50 euros, 2 films 10 euros  --   pour les non-adhérents : tarifs habituels du Victoria

     

    LE COUREUR, de AMIR NADERI,1985

    Le tournage du film a lieu au milieu de la guerre Iran - Irak ( 1980 - 1988 ).Cette guerre fait de nombreux orphelins, abandonnés à leur triste sort, qui doivent se battre par leurs propres moyens pour subsister. Amiro, le jeune héros du film, va devoir, pour sauver sa vie, courir encore et encore, dans tous les sens du terme : courir pour gagner sa vie, et courir, spirituellement, pour se former.
    Comme très souvent, le cinéma iranien des années 80-90 va prendre des enfants pour détourner la censure et faire passer des messages d'espoir et de désir d'émancipation ( voir, en particulier, le cinéma d'ABBAS KIAROSTAMI )

     

    LEILA, de DARIUSH MEHJUI, 1996 

    LEILA et REZA  forment un couple moderne. 
    Quand la mère de Reza apprend la stérilité de sa belle-fille, elle entreprend de tout faire pour que son fils change d'épouse. L'emprise des traditions et la pression de la mère de Reza semblent conduire le jeune couple à l'effondrement...

     

    CLOSE UP, de ABBAS KIAROSTAMI,1990 

    ABBAS KIAROSTAMI est le cinéaste iranien le plus connu et le plus souvent primé, dans les plus grands festivals : Palme d'or en 1997 pour LE GOUT DE LA CERISE, entre autres. CLOSE UP est l'un des films qui ont le plus contribué à asseoir sa réputation.
    Le film est tiré d'une histoire vraie; elle repose sur une manipulation et une usurpation d'identité. Un homme se fait passer pour un grand réalisateur et s'immisce dans une famille, pour, en fait, préparer un cambriolage !
    ABBAS KIAROSTAMI nous a quittés récemment... Au dernier festival de Cannes a été présentée sa dernière œuvre posthume : 24 FRAMES, une véritable merveille, qui ne sortira sans doute jamais hélas sur les écrans...
    Ne boudons pas notre plaisir, pour découvrir ou redécouvrir, un grand film iranien en copie neuve restaurée !

    cliquer sur les affiches pour découvrir les bandes-annonces

    semaine du 10 janvier : patrimoine Iranien avec 3 films

    semaine du 10 janvier : patrimoine Iranien avec 3 films

    semaine du 10 janvier : patrimoine Iranien avec 3 films

     

      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 1/1/2018 Message N° 97

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    semaine du 3 janvier : CARRE 35



    CARRE 35d' ERIC CARAVACA 

    On connaît l'acteur.
    Moins, beaucoup moins, le réalisateur.
    Il y a quelques années, son premier film " LE PASSAGER ", avait été remarqué par la critique et affichait déjà un ton très personnel.
    Là, il nous revient avec un film court ( 1H07 ), à l' heure où il n'est pas rare que, souvent, les films atteignent 2 heures, voire 2h30 et plus...

    La petite et la grande histoire se croisent dans CARRE 35. Petit - fils de grands parents espagnols, partis tenter de faire fortune au Maroc dans les années 30, Eric CARAVACA et son frère Olivier ont été précédés dans la famille par une sœur aînée, Christine, décédée à l'âge de 3 ans .
    Les parents sont allés jusqu' à occulter l' histoire de cette enfant. Eric va vouloir en savoir plus et percer ce mystère. C'est de cela qu' il est question dans CARRE 35 et de bien d'autres choses encore...

    Le film n'est pas larmoyant, il est tout simplement beau, émouvant et nous serre le cœur.
    La fin est même pleine de réconciliation, tournée vers l'avenir...
    Surtout, ne manquez pas ce grand, très grand film !

     

      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 25/12/2017 Message N° 96

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

    ICE MOTHER , de BOHDAN SLAMA, 2016

    Hana, 67 ans, se sent seule, depuis la mort de son mari.
    Ses fils lui rendent régulièrement visite, mais les repas de famille se terminent invariablement en disputes.
    Hana rencontre Broa en le sauvant de la noyade.
    Elle fait alors connaissance d'un groupe de nageurs, dont la spécialité est de braver les rivières glacées.
    Avec eux, c'est tout un monde qui s'ouvre à elle...

    Le film passe du drame à la comédie et nous avons choisi ce film en ces périodes festives, afin d'exalter les valeurs d'une vie qui, parfois un peu désespérée, peut retrouver toute sa vigueur !

    les fantômes d'Ismaël ,  de ARNAUD DESPLECHIN, 2017
    version longue

    A Cannes, le film d ' ARNAUD DESPLECHIN a fait l'ouverture du festival cette année. 
    Il existe deux versions du film, et à Aix-les-Bains a été, en mai, présentée la version courte. 
    ARNAUD DESPLECHIN, l'un des plus grands cinéastes français contemporains, nous revient avec un film virevoltant, dont le thème principal, pour paraphraser TRUFFAUT, serait " l 'homme qui aime les femmes ". 

    Au dire des critiques admirateurs du cinéaste, la version longue du film est la "vraie" version...

    avec CinéFilAix semaine du 27 décembre :  ICE MOTHER continue, LES FANTOMES D'ISMAEL revient

     


      


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 18/12/2017 Message N° 95

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

    ICE MOTHER , de BOHDAN SLAMA, 2016

    Hana, 67 ans, se sent seule, depuis la mort de son mari.
    Ses fils lui rendent régulièrement visite, mais les repas de famille se terminent invariablement en disputes.
    Hana rencontre Broa en le sauvant de la noyade.
    Elle fait alors connaissance d'un groupe de nageurs, dont la spécialité est de braver les rivières glacées.
    Avec eux, c'est tout un monde qui s'ouvre à elle...

    Le film passe du drame à la comédie et nous avons choisi ce film en ces périodes festives, afin d'exalter les valeurs d'une vie qui, parfois un peu désespérée, peut retrouver toute sa vigueur !

    MANILLE , de LINO BROCKA, 1975 

    Nous vous avions présenté, il y a quelque temps, INSIANG, du même LINO BROCKA.
    MANILLE est de la même veine.
    Cinéaste philippin, BROCKA s'impose dans les années 70, comme un maître, à travers des œuvres qui auscultent au plus près la société philippine.
    Nourri de néo-réalisme italien et des meilleurs films américains des années 50 et 60, BROCKA dépeint avec acuité le monde des bas-fonds, des êtres à la dérive.
    Les qualités cinématographiques de BROCKA se retrouvent totalement dans le cinéma de BRILLANTE MENDOZA, dont nous vous avons déjà présenté deux films : TAKLUB et MA' ROSA.

     
      


      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 11/12/2017 Message N° 94

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    ATTENTION : le vendredi 15 décembre à 19h45 le film L'ASSASSIN HABITE AU 21 sera précédé d'une conférence de Noël Herpe et du court-métrage Brasil, 
    précédés par un pot de fin  d'année à 19 h.
     [ l'ensemble au tarif de 
    6€50 ]

    Semaine du 13 décembre : Semaine patrimoine CLOUZOT  Semaine du 13 décembre : Semaine patrimoine CLOUZOT

       La librairie aixoise " Chemin Faisant " nous fera la gentillesse de présenter à la vente le livre " Le Mystère Clouzot " .


     

    3 films pour cette semaine patrimoine : 

    L'ASSASSIN HABITE AU 21, 1942

    Un tueur sévit à Paris. Le commissaire Wens apprend que l'assassin séjournerait à la pension Mimosa. il décide d'enquêter sur place, vêtu en homme d'église...

    Galerie d'acteurs incroyables : PIERRE FRESNAY, SUZY DELAIR, JEAN TISSIER, PIERRE LARQUEY, NOEL ROQUEVERT.

     

    LE CORBEAU, 1943

    Un médecin, dans un petit village est accusé d'adultère et de pratique illégale d'avortement par un corbeau. Les lettres se multiplient et tous les habitants sont touchés par ces rumeurs...

    Le film, qui fit scandale pendant l'occupation.
    Accusé de favoriser la délation ou de la vilipender CLOUZOT fut, dans un premier temps, interdit de tournage pendant 10 ans, avant que la sanction ne soit ramenée à un an.

    PIERRE FRESNAY atteint des sommets le rôle principal !

     

    LA VERITE, 1960

    Une jeune fille provocante est accusée du meurtre de son ancien amant. Au cours du procès, l'histoire de sa relation avec la victime est reconstituée.

    Dans sa carrière d'actrice, BARDOT est extraordinaire dans deux films : LA VERITE de CLOUZOT et LE MEPRIS de JEAN-LUC GODARD.
    Ici, elle est entourée de deux acteurs fabuleux : SAMI FREY ( hélas trop oublié ) et CHARLES VANEL.
    Pour la petite histoire, notons qu’au cours du tournage BRIGITTE BARDOT et SAMI FREY étaient réellement amants dans la vie.

     

    Avant chaque film, vous aurez le bonheur de découvrir un court-métrage inédit de CLOUZOT : BRASIL !!!

    cliquer sur les affiches pour découvrir les bandes-annonces

    Semaine du 13 décembre : Semaine patrimoine CLOUZOT

    Semaine du 13 décembre : Semaine patrimoine CLOUZOT

    Semaine du 13 décembre : Semaine patrimoine CLOUZOT

     

      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 6/12/2017 Message N° 93

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     ATTENTION : ce film remplace aussi "les lauriers-roses rouges" ce lundi 4 et ce mardi 5 décembre



    PRENDRE LE LARGE

    Film de Gaël Morel

    Edith, 45 ans, ouvrière dans une usine textile, voit sa vie bouleversée par un plan social.
    Loin de son fils et sans attache, plutôt que de pointer au chômage, Edith est la seule à choisir de rejoindre son usine délocalisée au Maroc.

    SANDRINE BONNAIRE est étincelante dans le rôle d'Edith. Que de chemin parcouru par l'actrice, depuis sa révélation dans A NOS AMOURS de MAURICE PIALAT en 1983!
    SANDRINE BONNAIRE est économe dans son métier d' actrice : un ou deux rôles maximum par an.
    A chaque fois, elle est remarquable.

      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 27/11/2017 Message N° 92

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     


    LES LAURIERS-ROSES ROUGES

    RUBAIYAT HOSSAIN, cinéaste du BANGLADESH est un héritier du grand SATYAJIT RAY ( LA GRANDE VILLE, CHARULATA...).
    C'est un cinéaste féministe, qui montre les bouleversements de la ville de Dacca et traduit l'énergie qui se déploie dans la société.
    Rien n 'est acquis pour les femmes dans la société hindoue, de nos jours.
    L'héroïne est considérée comme trop vieille à 30 ans, par un metteur en scène, pour l'un de ses rôles ! Le mari de l'actrice, lui, souhaite confiner son épouse dans un statut de femme au foyer ...

    Si on ajoute que le film traite aussi de l'exploitation des plus pauvres, nous comprendrons que nous sommes devant un film féministe et d'avant- garde !

    LES LAURIERS- ROSES ROUGES dessine avec talent le beau et complexe portrait d'une femme moderne.

    Ce n'est pas tous les jours que nous avons l'occasion de voir un beau film du BANGLADESH.

      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 20/11/2017 Message N° 91

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    Vous trouverez ICI plusieurs critiques de ce film

    SEMAINE DU 1ER NOVEMBRE : A CAMBRIA et MA VIE DE CHIEN

    A CIAMBRA

    de JONAS CARPIGNANO, 

    à toutes les séances de CinéFilAix

    Film présenté à la QUINZAINE DES REALISATEURS en mai dernier, à Cannes.

    Second film du réalisateur, après MEDITERRANEA en 2015 , présenté à la SEMAINE DE LA CRITIQUE, au Festival de Cannes.

    Pio a 14 ans et veut grandir vite. Comme son grand frère Cosimo, il boit, fume et apprend l'art des petites arnaques de la rue. Alors le jour où Cosimo n 'est plus en mesure de veiller sur sa famille , Pio va devoir prendre sa place . Mais ce rôle trop grand pour lui va vite le dépasser et le mettre face à un choix impossible...

    JONAS CARPIGNANO met en scène une famille pauvre rencontrée pour la première fois en 2011. 
    Nous sommes pris par le film du début à la fin, à travers la vie de ces personnages. La musique est remarquable! 
    Ce film avait été présenté le vendredi 3 novembre et a rencontré une belle audience. Ne le ratez pas !

      

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 13/11/2017 Message N° 90

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

     

    FAUTE d'AMOUR
    de ANDREÏ ZVIAGUINTSEV

    Attention, chef d'œuvre !

    Le réalisateur, déjà auteur de très grands films
    ( LE RETOUR, ELENA, LEVIATHAN ), nous revient avec FAUTE D'AMOUR.
    Prix du Jury, au dernier festival de Cannes, le film aurait mérité beaucoup mieux !

    Nous suivons en parallèle la vie d'un couple, qui se déchire et qui a entamé une procédure de divorce.
    Chacun des protagonistes a déjà refait sa vie avec une nouvelle compagne et un nouveau compagnon.

    Les affrontements sont terribles, avec au centre l'enfant du couple, pauvre victime des bagarres conjugales ...
    Un jour, l'enfant, Aliocha, disparaît ...

    A voir et à revoir !!!

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 6/11/2017 Message N° 89

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    semaine du 8 novembre : THE PARTY et LES EVADES DU TUNNEL

     

    semaine du 8 novembre : THE PARTY et LES EVADES DU TUNNEL

    LES EVADES DE DRANCY
    de NICOLAS LEVY-BEFF , soirée du 10 novembre , à 20h

    En présence du réalisateur,
    séance présentée et suivie d'un débat.

    A Drancy, à 10 km du centre de Paris, de 1941 à 1944, un camp d'internement fut l'antichambre d'Auschwitz-Birkenau.
    76 000 futurs déportés juifs y furent internés. 3 000 seulement échappèrent à la déportation.

    Mais des actes de Résistance eurent lieu...

    Ce formidable documentaire, découvert aux Rendez-vous de l'Histoire à Blois, nous parle de ces hommes qui, bravant tout défi, s'illustrèrent avec le percement d'un tunnel, qui devait leur rendre la liberté.
    Le film mêle témoignage de survivants de cette formidable aventure, images d'archives et film d'animation. Ainsi,il peut être vu, à partir de 10 ans, jusqu'à ... 99 ans.
    Le film dure 52 minutes. Aussi, en préambule, nous resituerons l'histoire de ce camp de Drancy, à travers de la construction de la Cité de la Muette, dont quelques photos seront présentées, ses buts initiaux et son histoire de 1940 à nos jours, car les bâtiments du camp existent toujours et sont également toujours habités ...

     

     

    THE PARTY
    de SALLY POTTER

     

    Janet vient d'être nommée ministre de la Santé, l'aboutissement de toute une carrière.
    Elle réunit, avec son époux Bill, quelques proches. Mais la fête ne va pas se dérouler comme prévu !

    SALLY POTTER, réalisatrice britannique est trop peu connue...
    Avec ce nouveau film, court par sa durée ( 1H11), elle fait à nouveau preuve de grand talent, et donne à KRITIN SCOTT THOMAS un rôle à sa pleine mesure...

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 30/10/2017 Message N° 88

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    Vous trouverez ICI plusieurs critiques de ce film

    SEMAINE DU 1ER NOVEMBRE : A CAMBRIA et MA VIE DE CHIEN

    A CIAMBRA

    de JONAS CARPIGNANO, 

    VENDREDI 3 NOVEMBRE, 19H30 

    Film présenté à la QUINZAINE DES REALISATEURS en mai dernier, à Cannes.

    Second film du réalisateur, après MEDITERRANEA en 2015 , présenté à la SEMAINE DE LA CRITIQUE, au Festival de Cannes.

    Pio a 14 ans et veut grandir vite. Comme son grand frère Cosimo, il boit, fume et apprend l'art des petites arnaques de la rue. Alors le jour où Cosimo n 'est plus en mesure de veiller sur sa famille , Pio va devoir prendre sa place . Mais ce rôle trop grand pour lui va vite le dépasser et le mettre face à un choix impossible...

    JONAS CARPIGNANO met en scène une famille pauvre rencontrée pour la première fois en 2011. 
    Nous sommes pris par le film du début à la fin , à travers la vie de ces personnages. La musique est remarquable! 
    EDOUARD WAINTROP , a sélectionné ce film à Cannes.
    Il viendra le présenter, débattre avec les spectateurs à la fin de la projection et nous parler de la QUINZAINE DES REALISATEURS, qui fêtera sa 50ème édition en mai prochain!
    Pris par ses activités tout au long de l'année, après de multiples sollicitations, il nous fait l'honneur et le plaisir de nous rendre visite pour cette soirée exceptionnelle du 3 novembre. ATTENTION, SEANCE UNIQUE A 19H30.

    Soirée à ne pas manquer !!!

      

    MA VIE DE CHIEN
    de LASSE HALLSTRÖM

    Un village de Suède, dans les années cinquante.
    Ingemar, dix ans, vit avec son frère et sa mère atteinte de tuberculose.
    Le père travaille en Afrique. La mère adore ses enfants, malgré leur côté très agité.
    Nous suivons surtout la vie du petit Ingemar, qui chemine à travers les péripéties de la vie.

    Le film, juste et très touchant, échappe à toute sensiblerie et mièvrerie !
    Sorti en 1985 , le film a été numérisé et restauré dans une superbe copie neuve ! 

    Exceptionnellement, pour ce film, CineFilAix  vous présentera des séances en VO et d'autres en VF, car si cette œuvre peut s'adresser à un public adulte, elle peut parfaitement s'adresser à un jeune public. 

    CinéFilAix veut s'adresser à une large palette de spectateurs!

     
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 23/10/2017 Message N° 87

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

    LUIS BUNUEL est un maître du cinéma mondial.
    Il débute dans le cinéma muet, avec entre autres des films mythiques : L'AGE D'OR, UN CHIEN ANDALOU.

    Sa carrière connaîtra des creux, mais il rebondira toujours, pour nous revenir avec des chefs-d'œuvre.

    Sa carrière mexicaine, dans les années 50, a été à juste titre réévaluée, récemment.

    Les 15 dernières années, il s'associera avec JEAN-CLAUDE CARRIERE, pour  nous livrer des films marquants ! Il travaillera régulièrement avec de grandes actrices et de grands acteurs : JEANNE MOREAU, CAROLE BOUQUET (qu'il découvre et associe avec ANGELINA MOLINA, dans son dernier film " CET OBSCUR OBJET DU DESIR " , en 1977, que nous vous présenterons ultérieurement, dans un second cycle), CATHERINE DENEUVE, MICHEL PICCOLI, JEAN SOREL (vu cet été dans " DROLES D'OISEAUX "... dans un rôle " à la BUNUEL" ) ...

    LES TROIS FILMS de notre premier cycle
    seront  : TRISTANA, LE JOURNAL D'UNE FEMME DE CHAMBRE et LA VOIE LACTEE.

    Ces films représentent un souffle de liberté. Plutôt que vous donner des repères précis, nous vous invitons à venir découvrir ou redécouvrir ces jalons majeurs de l'histoire du cinéma. Heureux seront celles et ceux qui reverront ces œuvres, plus heureux encore seront celles et ceux qui verront ces œuvres pour la première fois, qui plus est dans des copies numériques restaurées.

    Chaque film sera, comme d 'habitude pour nos cycles patrimoine, présenté et suivi d'un débat !

    cliquer sur les affiches pour accéder aux bandes-annonces  cliquer sur les affiches pour accéder aux bandes-annonces 
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 16/10/2017 Message N° 86

     NOTEZ SUR VOTRE AGENDA les prochains films pour ne pas les rater
     ICI le calendrier de la programmation CinéFilAix sur plusieurs semaines 

     

     

    UNE FAMILLE SYRIENNE

     

    Dans la Syrie en guerre, d'innombrables familles sont restées piégées par les bombardements.
    Parmi elles, une mère et ses enfants tiennent bon, cachés dans leur appartement. Courageusement, ils s'organisent, au jour le jour, pour continuer à vivre, malgré les pénuries et les dangers.
    Par solidarité, ils recueillent un couple de voisins et son nouveau-né.
    Tiraillés entre fuir et rester, ils font chaque jour face en gardant espoir.

    Le film, au Festival de Berlin, a obtenu le prix du public.

     



    Une famille syrienne
    Une famille syrienne Bande-annonce VO
    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique