• Semaine du 1er au 7 septembre 2021 MANO DE OBRA de David Zonana

     



     

     

    MANO DE OBRA (main-d’oeuvre en français) est un film mexicain, première réalisation de David Zonana. Le film est un peu le lointain cousin sud-américain de PARASITE de Bong Joon Ho (Palme d'or du Festival de Cannes 2019 .

     

    Francisco travaille avec un groupe d’ouvriers à la construction d’une luxueuse maison à Mexico. Sur le chantier son frère meurt en tombant d’un échafaudage. Il laisse une femme enceinte qui se verra refuser toute indemnité au motif qu’au moment de l’accident son époux était ivre alors qu’il est connu pour ne boire aucune goutte d’alcool. 

     

    Francisco va fourbir sa vengeance. David Zonana met en scène sa captivante reprise de terrain en investissant la villa métaphore d’une accession au pouvoir de sa classe sociale sur la bourgeoisie. Le film relate comment en usant toutes les voies de droit incapables de leur rendre justice les hommes qui ont perdu confiance dans les lois s’en remettent à leurs propres systèmes de légitimité.

     

    Cette utopie anarchiste pointe habilement le risque de reproduire le schéma de domination contre lequel ils luttent.

     

    Le film repose sur le jeu émotionnel troublant où le spectateur se perd entre la pitié pour Francisco et la détestation des comportements qu’il endosse. Et l’habile cinéaste nous embarque dans un tourbillon de colère et de tristesse. Luis Alberto, le comédien interprétant le rôle de Francisco, participe à cette partition redoutable des émotions. Il est tout aussi solaire, sensuel, que noir et inquiétant. 

     

    Allez voir ce film. On en ressort inquiet et troublé par cette expérience narrative. On en ressort surtout avec le désir d’un nouveau monde, plus juste et plus soucieux de son petit peuple.

     

     

     

    Pour les jours et horaires des projections consulter le programme du cinéma Victoria notamment sur  cinemavictoria.fr

    Partager via Gmail

    votre commentaire