• Semaine du 28 juillet au 3 août 2021

    Semaine du 28 juillet au 3 août 2021

    LE PÈRE DE NAFI, de Mamadou Dia

     

    Semaine du 28 juillet au 3 août 2021.       
                                            

     

    La réalité de l’islamisme: asservissement, violence, lutte pour le pouvoir, corruption, haine des libertés quelles qu’elles soient, sentiment religieux primitif et bas du front. L’originalité du film est d’avoir suivi l’insidieuse introduction du mal puis son installation au sein d’une famille sénégalaise à travers le conflit entre deux frères, l’imam modéré Tierno et Ousmane, pétri d’ambition affairiste qui utilise la religion dans son dévoiement pour parvenir à ses fins. Que faudra-t-il pour dessiller les yeux d’une partie de l’entourage de Nafi, fille de l’imam, qui veut poursuivre ses études à Dakar (se cultiver comme rempart à la tyrannie?), qui aime son cousin Tokara passionné de danse. Sauront-ils surmonter les sombres desseins d’Ousmane?

    Le film est fait par un réalisateur sénégalais musulman, tout comme est musulman Abderrahmane Sissako l’auteur de Timbuktu (2014), ce qui montre que des musulmans prennent parti contre les dérives de l’islam contrairement à ce que disent ceux qui pensent creux.

    Le film n’est par ailleurs pas muet sur les archaïsmes encore vivaces dans la société sénégalaise.  Un beau film de forme classique mais n’est-ce pas le fond qui importe ici?

    Pour les jours et horaires de projection consulter le programme du Cinéma Victoria.

    « Semaine du 20 au 27 juillet 2021, 2 filmsSemaine du 4 au 10 août 2021 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :