• Tous les jours de la semaine SAUF LE MARDI 20 
    Plus le samedi 24

    POUR LES HORAIRES  

    Consulter le programme du Victoria  

    Au programme cette semaine LA JEUNE FILLE À L’ÉCHO du réalisateur lituanien Arunas Zebriunas. 

     

    Arunas Zebriunas est né le 8 août 1931 à Kaunas (Lituanie) et mort le 9 septembre 2013 à Vilnius.
    Il est l’auteur d’une dizaine de longs métrages dont LA JEUNE FILLE À L’ÉCHO qui obtint le Prix du Jury au Festival de Locarno en 1965.

     On est sur une plage désertée par les vacanciers mais qui reste le terrain de jeu d’un groupe d’enfants la fin d’un été. Vika la fillette se lie d’amitié avec Romas nouvellement arrivé, elle avec son cor, lui sa collection de pierres. Elle lui a confié son secret, faire entendre l’écho de sa voix tout en haut d’une falaise. Parce qu’elle se baigne nue elle vit en marge d’un groupe de garçons habitués des lieux. Romas cherchera les codes pour intégrer ce groupe et devenir « le chef » mais cela se fera-t-il au détriment de son amitié avec Vika? C’est le monde de l’enfance, ses liens, ses adversités, ses petites luttes de pouvoir, ses influences, ses trahisons, un passage à l’image du cadran solaire dessiné sur le sable par Vika puis l’effaçant.

     On a rarement vu une telle justesse de ton dans la description de quelques moments de la vie d’un groupe d’enfants en vacances en bord de mer. Justesse de ton également dans les rapports enfants/adultes (le grand-père et le père de Vika) où chacun reste à sa « bonne » place.

     On est constamment sous le charme de cette histoire au sein d’une nature splendide jusqu’à sa personnification dans l’apparition brève de rochers à forme humaine sculptés par les éléments. Un bijou visuel fait de noir, de blanc, d’argent.

    Une rareté à ne pas manquer. 


    La Jeune fille à l'écho
    La Jeune fille à l'écho Bande-annonce VO

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire